L'ostéochondrose cervicale, ses symptômes, traitement et prévention

Dans le monde moderne, la résonance de la maladie col de l'utérus l'ostéochondrose est difficile à surestimer. Ostéochondrose cervicale beaucoup plus fréquents que dans les autres vertébrés départements. C'est une maladie, à un degré ou un autre, ont presque toutes les personnes âgées de plus de vingt-cinq ans.

L'ostéochondrose cervicale

L'ostéochondrose cervicale se développe, principalement à cause d'un mode de vie sédentaire, ce que favorise en particulier le passage historique de l'homme, le travail physique au mental, qui, même modérée, accompagnée de l'exécution d'un travail en position assise.

L'ostéochondrose de la colonne cervicale est dégénéré-dégénératives la maladie de la colonne cervicale, ce qui conduit à des lésions des disques intervertébraux, qui est commun à tout pour la maladie de la lombalgie. Parce que cette division de la colonne vertébrale est en raison de sa nature assez mobile, mais vulnérable en raison de la faible développé musculaire, de corset, de sorte que tout impact négatif sur le cou ou le dos, qui n'est pas en premier lieu de la région cervicale. En raison de ce que les changements dégénératifs plus souvent se développent dans les plus mobiles, les vertébrés, les départements, dans la région cervicale souffrent souvent d'notamment les terminaisons nerveuses au niveau de C5...C7.

Puisque les symptômes de l'arthrose cervicale est fortement contradictoires, alors qu'ils ne sont pas toujours considérés seulement comme un des symptômes de cette maladie, ce qui est assez souvent conduit à la conversion de l'aide à des spécialistes d'autres domaines de la médecine. Nous les considérons pas beaucoup de la suite.

L'ostéochondrose cervicale et de ses symptômes

Étant donné que la colonne vertébrale cervicale est assez compact, en comparaison avec les autres départements, ce n'est même pas une grande tension des muscles du cou ou même un glissement de vertèbre cervicale, peut devenir la cause de l'écrasement ou d'écrasement des racines nerveuses, ce qui peut être soumis également et les vaisseaux sanguins situés dans ce département. Eh bien, ostéophytes – osseuses d'expansion dans l'économie du traitement appelé «le dépôt de sels» et émergents dans le développement de la maladie col de l'utérus d'ostéochondrose, de plomb, comme conséquence, qu'à s'aggraver considérablement la progression de la maladie.

Les manifestations cliniques de la maladie col de l'utérus d'ostéochondrose, c'est-à ses symptômes, peut être divisé en réflexes des symptômes et radiculaire les symptômes de l'arthrose cervicale.

Réflexes les symptômes de l'arthrose cervicale

À réflexe symptômes de l'arthrose cervicale sont, soi-disant, «le mal de dos», exprimées dans l'apparition de fortes douleurs aiguës dans le cou, et visiblement se fortifiant dans tous les mouvements. En raison de cela, les malades prennent souvent une sorte de contrainte la plus confortable, la position de la tête. En outre, il est possible de l'aspect typique d'un «craquement» dans les virages ou autres mouvements de la tête.

Réflexes les symptômes de l'arthrose cervicale

Lorsque la maladie est col de l'utérus d'ostéochondrose, les patients ont souvent des maux de tête, portant le compresse nature et l'irradium dans l'oeil de pommes ou temporelle de la tête. En outre, parfois, peut diminuer l'acuité de la perception visuelle, comme si «devant les yeux de tous les flotteurs».

Peut aussi se développer et le syndrome de l'artère vertébrale, quand il l'irrite nerveuse, qui, très souvent, en raison de vertiges chez le malade, diagnostiquée une violation de la circulation sanguine du cerveau. Ce genre de symptôme de l'arthrose cervicale peut se manifester avec des mouvements brusques de la tête et de se compliquer la nausée et de l'éventuelle des vomissements.

Outre mentionnés ci-dessus, à réflexe les symptômes de l'arthrose cervicale s'applique également cardiologique syndrome, où se produisent des sensations similaires à la crise d'angine de poitrine. Mais cette manifestation des symptômes de la maladie dégénérative de disque est généralement combiné avec le complexe et d'autres signes de cette maladie, donc des difficultés dans la mise en scène fidèle le diagnostic est généralement pas une cause.

Radiculaire les symptômes de l'arthrose cervicale

Radiculaire les symptômes de l'arthrose cervicale, présentent généralement en raison de la compression de la moelle pinire nerveuse fin de la reliure. Dans ce cas sensibles de la violation, influent sur les fonctions motrices, dépendent entièrement de ce genre de racine nerveuse est blessé, c'est:

  • C1 – diminution de la sensibilité dans la zone de la nuque;
  • C2 – l'apparition de la douleur dans la région pariétale ou de la région occipitale de la tête;
  • C3 – troubles de la sensibilité et de l'apparition de la douleur dans la région du cou, où il y avait les blessures de la moelle pinire de la reliure, avec tout à fait possible de la violation de la fonction de la parole, en raison de la perte de sensibilité de la langue et de contrôle;
  • C4 – apparition de la douleur et une diminution de la sensibilité à l'épaule-la lame la colonne vertébrale, ainsi que des douleurs dans la région du cœur et du foie, avec la réduction du tonus musculaire du cou et les voies respiratoires troubles de la fonction respiratoire;
  • L'ostéochondrose cervicale et de son traitement
  • C5 – diminution de la sensibilité et de l'apparition de la douleur sur la face extérieure de l'épaule de la surface;
  • C6 – douleur, l'irradium de la colonne cervicale sur la lame, la surface externe de l'épaule, l'avant-bras, et de luce-poignets à un pouce de la main;
  • C7 – même de la douleur, comme lors de la C6, mais irradium de l'omoplate à l'arrière de la surface de l'épaule, et de suite de l'avant-bras à 2..4-mu doigts de la main, avec une diminution de la sensibilité dans le domaine de la douleur;
  • C8 – diminution de la sensibilité et de la douleur, allant du cou à l'épaule, et de suite de l'avant-bras à pinkie mains.

L'ostéochondrose cervicale et de son traitement

Col de l'ostéochondrose est assez complexe et très désagréable maladie pour le traitement qui nécessite une approche systématique, de la durée et de etapnost. Le traitement thérapeutique de l'arthrose cervicale, en premier lieu, vise l'élimination des symptômes de douleur de l'arthrose cervicale et de l'élimination de l'inflammation dans la région du cou, touchée par la maladie.

Le malade, dans le traitement de l'arthrose cervicale, des thérapies classiques des analgésiques. Bien que récemment très populaire dans le traitement de la discopathie dégénérative de la colonne cervicale jouir du bien et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens efficacement oter la douleur et réduit l'activité de l'inflammation.

Entre autres, dans le traitement de l'arthrose cervicale sont également utilisés et chondroprotectors, ralentissent le processus de destruction des tissus du cartilage et de l'avis de très nombreux professionnels, en favorisant le processus de régénération. En outre, les patients affectés application des vitamines b, améliorent le métabolisme dans le corps du patient.

Mais l'utilisation de extérieur de gels ou pommades pour le traitement de l'arthrose cervicale – n'est pas efficace, mais le sens, car dans le processus de leur frotter la peau, se fait encore et avancé de massage dans la région cervicale de la colonne vertébrale.

Avancé combiner traditionnelle, le traitement médicamenteux de l'arthrose cervicale sont des soins de physiothérapie, et en particulier, particulièrement efficace est l'utilisation de la thérapie magnétique par des curative des appareils, par exemple de l'industrie nationale de l'appareil, ont une renommée méritée parmi les professionnels et les patients. S'applique également, en plus de ci-dessus indiqué, encore à la massothérapie, la physiothérapie et la thérapie manuelle. Mais, dans les cas graves, la maladie peut nécessiter une intervention chirurgicale rapide.

La prévention de la maladie col de l'utérus ostéochondrose

En soi, la prévention de l'arthrose cervicale n'est pas compliqué. Il est recommandé de:

  • garder une vie saine et active,
  • activités sportives, ou du moins, de la gymnastique le matin,
  • amélioration de l'organisation de l'espace de travail,
  • le respect du travail et de loisirs,
  • en cas de travail prolongé en position assise pendant le temps de travail, plusieurs fois pour effectuer la séance d'entraînement et d'assurer une bonne position de la tête et la posture lors de l'exécution des travaux.

Il est également important, et la sélection de pratique des oreillers et des matelas pour dormir. Mais ceux qui ont déjà atteintes de cette maladie, il est fortement recommandé courants pour une bonne nuit de sommeil spécialisés des produits orthopédiques.

01.01.2020