L'ostéochondrose cervicale symptômes et traitement

Un mode de vie sédentaire, qui est caractéristique pour les employés de bureau et ceux qui aiment se détendre devant la télévision ou l'écran d'un moniteur, est souvent la cause de la maladie dégénérative de disque. Dans l'article, nous considérons qu'est-ce que l'ostéochondrose de la colonne cervicale, les principales causes de cette maladie, ses symptômes et de la scène, des moyens de traitement, ainsi que de répondre à d'autres questions, survenant chez les patients avec l'ostéochondrose.

les symptômes

L'ostéochondrose processus affecte aucune des divisions de la colonne vertébrale ou plusieurs à la fois. Les plus exposés de la pathologie lombaires et des vertèbres cervicales, comme plus sensibles à des charges en vigueur de l'anatomie du squelette humain. Les effets de la discopathie dégénérative de la colonne vertébrale dans la région cervicale livrent plus les inconvénients et les complications potentielles, parce que le cou est une zone riche en neuro-vasculaires de la route, beaucoup de qui alimentent directement le cerveau. En outre, les racines nerveuses, assurant la sensibilité et de l'activité motrice de la main et l'épaule, lors de la pression détruites disques vertébraux peuvent donner une variété d'symptomatique l'image.

Les signes de la maladie dégénérative du disque du cou dépend des systèmes du corps affectée par la pathologie:

  • Détérioré la circulation du sang en raison de la pression des artères vertébrales conditionne la plupart des symptôme de la part de l'encéphale.
  • La compression des racines nerveuses qui sortent des vertébrés trous, donne une image de lésions des nerfs périphériques.
  • Coincement des parcelles de la moelle épinière est associé à de graves troubles neurologiques pathologies observées dans les cas avancés.

Voici un aperçu globale de la clinique de la discopathie dégénérative de la colonne cervicale. La douleur dans la nuque, le cou et la région. C'est le plus fréquent symptôme. La localisation de la douleur peut être étendue, touchant les épaules, claviculaire zone, le thorax, en passant à d'intenses maux de tête de migraine. Le caractère de la douleur dépend de la localisation de la lésion et le degré de gravité de la pathologie. Dans un premier temps, le développement de la maladie, la douleur peut être rapidement transitoire, devient peu à peu la chronique, sourde. Dans les moments les aggravations de la douleur est lancinante, avec un tonus des muscles du cou et de la circulation de la tête. Souvent, la douleur lors de l'ostéochondrose cervicale peuvent être localisée derrière le sternum, dans ce cas, de nombreux patients prennent ce symptôme pour l'angine de poitrine.

Le bruit, la sonnerie, la sensation de plénitude dans les oreilles

Ces symptômes sont souvent rejoint la baisse de l'audition. Ces phénomènes sont liés à la diminution de l'afflux de sang des artères vertébrales au nerf vestibulaire l'unité. Les services de données de symptômes est appelé implants, ou cochléaires le syndrome, et pas toujours possible de déterminer sa relation avec l'ostéochondrose dans la région cervicale. Signe spécifique de la différenciation, c'est que le bruit, la congestion et les acouphènes sont ressentis lors d'un changement de position, après un long séjour dans une position.

Vertige

Le vertige est également conditionnée par la violation de l'afflux de sang aux organes de l'oreille interne, assurant l'équilibre du corps. Vertiges souvent rejoint le nystagmus – des oscillations oculaires pupilles à part.

Le manque d'air

Ce sentiment apparaît en raison de l'irritation des terminaisons du nerf phrénique. Il fait partie de la zone du cou nerveux du faisceau et est impliqué dans la régulation de la respiration, de sa profondeur et de la fréquence. Les patients se plaignent de l'impossibilité de respirer. Dans certains cas, le symptôme est aggravée à la dyspnée et la suffocation. Pour cette raison, on observe un arrêt de la respiration la nuit et le ronflement. Le manque d'oxygène à cause de problèmes respiratoires en compte est la cause de la fatigue, baisse de la concentration et des problèmes de mémoire.

La nausée

Accompagné par des éructations de l'air. Provient aussi des problèmes avec la circulation sanguine dans certaines parties du cerveau et l'oreille interne. Des nausées parfois observée avec un indomptable des vomissements, provoquer les mouvements de la tête et du corps. Une conséquence fréquente de la nausée et les vomissements deviennent une diminution de l'appétit, perte de poids, alimentaire l'insuffisance.

Des problèmes de vision

ostéochondrose

«Mouches» dans les yeux, baisse de l'acuité visuelle, le brouillard devant les yeux – c'est tous les symptômes résultant de la phase d'ischémie du cerveau, responsable de la vision. La vision des patients avec l'ostéochondrose se plaignent moins souvent, ainsi que le manque d'approvisionnement en sang des vertébrés compensée par des vaisseaux de la circulation sanguine du système des artères carotides. Les lunettes et la gymnastique médicale pour les muscles des yeux ne résolvent pas le problème, généralement amélioré la vision après le traitement de la discopathie dégénérative.

Pharynx les symptômes

Souvent, ne peuvent être le seul signe indiquant le col de la lombalgie. Exprimés sous la forme d'une sécheresse, la sécheresse et la sensation de boule dans la gorge, difficulté à avaler. La symptomatologie est associée à la compression plexus, responsables de la yohimbine la gorge. Pour différencier ces manifestations besoin de ressembler à des cliniques de l'inflammation ou de malignité.

Comment traiter l'ostéochondrose cervicale

Décrit l'état de la colonne vertébrale est très grave pathologie qui lors de la négligence conduit à l'invalidité et à la suite de violations de la circulation cérébrale et à la mort. Pour cette raison, l'automédication en cas d'apparition de symptômes semblables à traiter n'est pas la peine. L'ostéochondrose est traité dans un hôpital et à domicile, uniquement sur prescription du médecin. Dans les phases initiales du traitement de l'arthrose cervicale est conservateur, qui comprend des médicaments de destination: anti-inflammatoires non stéroïdiens, les anesthésiques, les outils, les complexes de vitamines, chondroprotectors – tout cela soulage l'inflammation, la douleur, améliore le trophisme des tissus mous et le cartilage de la colonne vertébrale.

Dans la phase aiguë des médicaments sont administrés sous forme d'injections, à mesure de la diminution de la douleur phénomènes, le patient passe sur la tablette. Au cours des médicaments se joint à la physiothérapie, des massages, des exercices de KINÉSITHÉRAPIE, généralement attribuées à la phase de rémission. Dans les cas complexes, l'ostéochondrose est traitée par une intervention chirurgicale.

Le schéma de l'appareil de la colonne cervicale

L'ostéochondrose de la colonne cervicale (Osteohondroz) est dégénéré-dystrophique des lésions des disques intervertébraux, à la suite de laquelle sont endommagés, les disques, les vertèbres et les articulations de la colonne cervicale, a observé une diminution de la hauteur des disques intervertébraux. La maladie progresse, si elle n'est pas traitée, et peut provoquer des maux de tête, des perturbations de la circulation sanguine et même la hernie. Comme l'ostéoporose, la maladie se produit en raison de la violation du métabolisme des minéraux, à la suite de quoi les os et les articulations deviennent moins stables. L'ostéochondrose peut provoquer une instabilité du rachis cervical (les symptômes et le traitement sont semblables à avec chondrosis, mais ont un certain nombre de caractéristiques), qui est souvent accompagnée d'un déplacement de vertèbres. À son tour, il accélère le développement de la maladie dégénérative de disque, détruisant vertébral de la division.

Les principales raisons qui peuvent causer des douleurs au bas du dos:

  • la mauvaise alimentation et l'excès de poids;
  • la violation de la posture, de la scoliose, les rhumatismes, les pieds à plat;
  • un mode de vie sédentaire travail sédentaire (chauffeurs, employés de bureau), le manque d'exercice, et ainsi ded.;
  • transférés d'une blessure au niveau du cou, des blessures de la colonne vertébrale;
  • trop d'exercice, inhabituelle pour l'organisme;
  • la tension nerveuse, stress fréquent;
  • une prédisposition génétique au développement de la maladie;
  • un développement anormal de la colonne cervicale.
la douleur au cou

La plupart des causes ci-dessus provoquent la charge sur les vertèbres cervicales, résultant en un spasme musculaire. En raison de cette décompose le processus de la circulation sanguine, diminue l'efficacité des processus métaboliques, ce qui provoque des changements dégénératifs. Une modification de la structure des disques intervertébraux, ils s'affinent et se déforment, s'exprimant au-delà de la colonne vertébrale. Souvent, la cause de la maladie dégénérative de disque est progressive discothèques s'est propagé sur les vertèbres adjacentes ou de tissu osseux. Il se produit le plus souvent pendant la durée d'exercice dans la région lombaire et cervicale départements, presque jamais toucher le nourrisson. En se développant, l'ostéochondrose passe par plusieurs étapes, caractérisées par certains signes et les symptômes. Ces phases, nous examinerons ci-dessous.

Ostéochondrose de 1 degré de la colonne cervicale (pré-clinique phase)

Généralement à un stade de développement de la maladie peut se produire peu émoussée lordose du cou, les patients éprouvent de la douleur, se fortifiant dans les virages et les pentes de la tête, un sentiment de tension et de fatigue des muscles du dos, le bas du dos. À ce stade de l'ostéochondrose de guérir sans médicaments, il suffit de changer l'alimentation, effectuer des exercices et d'autres événements.

Ostéochondrose de degré 2

Dans une seconde phase, entre les vertèbres est observé à l'instabilité, le patient commence à peine plus de la douleur intense périodiquement confie dans les mains ou les épaules, tout se renforcent la sensation de la douleur dans les virages et les pentes de la tête. Les patients commencent à remarquer rapide de la fatigue, la distraction, la baisse du niveau d'intégrité et de maux de tête.

Ostéochondrose 3 degrés

À ce stade, la douleur commence à s'intensifier, il se produit en permanence, non seulement dans le cou, mais dans les épaules, redonne à la main. Les muscles du bras deviennent plus faibles, on observe un engourdissement, parce que commencent à se former une hernie du disque intervertébral. Dans ce cas, le diagnostic révèle une faible mobilité de la colonne cervicale. Les patients inquiètent des étourdissements et de faiblesse.

Ostéochondrose de 4 degrés

Lors de la dernière étape se traduit par la destruction de disque intervertébral, qui sont remplacés par du tissu conjonctif. Le processus de la maladie affecte plusieurs segments de la crête, qui peuvent se trouver à différents stades de la destruction. Chez des patients souffrent de troubles de la coordination, sont renforcées vertige et la douleur, vous recevez des acouphènes et d'autres violations. Révéler la même phase initiale de la maladie peut être de l'un des motifs suivants:

  • Maux de tête ostéochondrose cervicale
  • la sensation de la douleur dans la région du cou, de la nuque, des épaules ou des bras;
  • la faiblesse de la main;
  • un craquement et une douleur lors des mouvements de la tête;
  • la faiblesse, de la fatigue, des troubles de la coordination, vertiges;
  • baisse de l'acuité visuelle et auditive, engourdissement de la langue.
traitement

L'un des signes les plus communs est le vertige ostéochondrose de la colonne cervicale. Ce faisant, les symptômes de vertige peuvent être accompagnés de bruit tinnitus (réduit l'acuité auditive), des sensations de la désorientation, des migraines, ainsi que des nausées et des vomissements. En plus, c'est le médecin détermine comment traiter ces symptômes, il ne faut pas essayer de se débarrasser de vertiges les méthodes traditionnelles. Encore une désagréable conséquence est des maux de tête fréquents, en particulier chez les femmes. Les migraines peuvent se produire plusieurs fois par jour, provoquant une sensation douloureuse et désagréable. Les signes de la maladie de la colonne cervicale se manifestent un peu différemment que les douleurs au bas du dos des autres divisions de la colonne vertébrale en raison du fait que dans le domaine des vertèbres du cou sont proches les uns des autres, la hauteur des disques intervertébraux une faible, ce qui conduit à des complications, même avec des modifications dégénératives.

Les symptômes de l'arthrose cervicale, produisent dans le cerveau

Avec le développement de la maladie dégénérative du disque diminue le flux sanguin vers le tronc du cerveau par les artères, qui sont serrées en persuadant les bords de la colonne vertébrale. Il en résulte une violation de la circulation sanguine du cerveau. Chez les patients observés névrotiques de la violation de l'irritabilité, de l'anxiété, de fréquents changements de l'humeur, de la sensibilité, de l'insomnie, diminution de la capacité à se concentrer. Dans certains cas, il peut se produire des explosions de colère, la peur, l'angoisse. Des spasmes des vaisseaux peuvent conduire à l'évanouissement, maux de tête, on observe des acouphènes, l'apparition de points devant les yeux. Dans ce cas, apparaissent les symptômes d'aggravation: vertiges, sensation de déséquilibre, nausées, dans certains cas, des vomissements.

Le traitement de la discopathie dégénérative de la colonne cervicale

Pour le traitement de cette maladie, comme la maladie dégénérative du disque s'appliquent différentes méthodes: les médicaments, la physiothérapie, massage cervico-la zone pour la vascularisation de l'encéphale et de la gymnastique médicale, le respect à l'avenir de la nutrition. En dépit du fait que les femmes sont plus sujettes à des maux de tête et l'engourdissement membres dans cette maladie, le traitement de l'arthrose cervicale chez les femmes n'est pas différent de son traitement chez les hommes: sont nommés par les mêmes médicaments et des exercices.

Les méthodes de diagnostic

Un médecin expérimenté est facile à diagnostiquer ostéochondrose cervicale, car la maladie a la caractéristique de la clinique. Pour déterminer le stade, la négligence et la prévalence de la maladie, le patient est prescrit un certain nombre d'enquêtes:

  • radiographie – on détermine l'évolution de la mobilité et de l'emplacement des vertèbres, la réduction des crevasses, les dépôts de sel;
  • tomographie par ordinateur – donne l'occasion de voir les sauts, la modification de la hauteur du disque, l'instabilité des vertèbres, celle des fibres nerveuses et la moelle épinière;
  • L'imagerie par résonance magnétique permet de voir exactement des changements pathologiques, de déterminer le courant du sang et de l'état de la racine nerveuse.

Habituellement, il suffit seulement de la radiographie de la colonne cervicale, les plus coûteuses méthodes s'appliquent confuses et obscures cas.

patchs chauffants

Kinésithérapie

Les exercices lors de l'ostéochondrose cervicale permis de faire strictement dans le temps de la rémission, le mouvement dans la phase aiguë, peuvent mener à la détérioration de l'état du patient. L'ensemble de la physiothérapie se résume à des rotations et d'inclinaisons de la tête. Il est important d'agir lentement, sans mouvements brusques. Dans le cas de la douleur – de mettre fin à l'occupation et consulter un spécialiste.

Si la personne a une tendance au développement de la pathologie, il a besoin de consulter régulièrement un spécialiste et de passer à l'étude. Cela peut vous aider à identifier la maladie à un stade précoce et à l'heure de commencer le traitement. Par exemple, le col de l'ostéochondrose, dont les symptômes sont décrits dans l'article, frappe les vertèbres cervicales et les lance littéralement détruire. Ce qui se passe, il est facile à deviner.

30.12.2019