L'aggravation de la discopathie dégénérative de la colonne cervicale: symptômes, traitement

Évidemment, avec une telle maladie, comme l'ostéochondrose, rencontré beaucoup de gens. Les médecins considèrent cette maladie populaire de la maladie, et reprochent à ce sujet, en particulier, la faible mobilité inhérente à l'actuel mode de vie. La deuxième raison est considérée comme l'alcool et le déséquilibre de l'alimentation. Ces mêmes facteurs peuvent provoquer une aggravation de siestes maladie. L'un des courants est considéré comme l'ostéochondrose du cou. Il est la cause la plus fréquente de l'aggravation, car c'est cette zone de localisation – cou, avec ses mobiles, de petits os de la colonne et de l'absence d'un puissant musculaire corset, est susceptible d'être pathologique influences dans la mesure maximale.

ostéochondrose que c'est

Que dangereux l'ostéochondrose du cou

Le principal danger réside dans le fait que la maladie a différentes étapes, et s'intensifie n'est pas sur la première. Les disques intervertébraux commencent à éprouver de la destruction dès que débute la maladie, mais d'abord la dégénérescence est faible. Encore l'inconfort dans la zone cervicale, oui parfois découlant de la douleur pleurnicher de la nature permettent de deviner la survenance de la maladie dégénérative de disque.

Le stade de la maladie dégénérative de disque

Sur le spectre de symptômes n'est pas toujours possible de déterminer à quel stade de la maladie se trouve le patient. Mais l'aggravation peut reconnaître sans ambiguïté, car ce phénomène particulière de la symptomatologie.

Il n'est pas toujours simple de déterminer le stade de la maladie sur l'analyse des symptômes, comme c'est parfois le degré de dégradation de la ostéo-cartilagineuse peut ne pas correspondre aux symptômes observés chez le patient

Il est important! La première grave «signal» le cerveau reçoit au passage de la maladie dans sa seconde phase. La douleur est nettement progresse. Peut se produire un syndrome, ayant le nom de «la tête» (si la tête de la maintenir, la douleur diminue).

Lors du passage à la troisième phase de changements notables de la douleur ne se produit pas, mais à des symptômes a ajouté des nausées et des vertiges, peut également diminuer la sensibilité dans les mains.

La quatrième étape sans traitement peut conduire à la nécessité d'une intervention.

Pourquoi la maladie s'aggrave

Il faut noter que le processus d'aggravation ne dépend pas de la scène, il peut se produire sur l'un d'eux, de la première à la dernière. L'aggravation toujours précéder la cause. Leur liste principale ressemble.

  1. Le patient faisait un mouvement brusque.
  2. Sur la zone du cou fournie à une charge excessive.
  3. Arrivé de soulever des poids ou de leur long déplacement.
  4. Le patient est dans un état de stress ou une situation où nerveux.
  5. Produit non pas par un massage. Que ce soit un spécialiste ne savais pas que le patient de la maladie dégénérative du disque, car le son n'a pas averti.
  6. Des fortes variations des conditions météorologiques.
  7. Le patient a reçu un sous-refroidissement de tout le corps ou zastudil la zone du cou.
  8. Après le bain ou le sauna, le patient est plongé dans un trou ou tout simplement de l'eau froide.
  9. L'âge du patient considérable, à laquelle les disques intervertébraux s'usent et se corrompent en raison de l'âge, de vêtements.

Si vous ne traitez pas l'ostéochondrose, à quelque stade qu'il soit, l'exacerbation surviennent nécessairement tôt ou tard. Les symptômes d'aggravation de la maladie dégénérative de disque de cou, vous devez connaître et de bien comprendre, de différencier des symptômes d'autres vertébrés maux.

Les symptômes d'aggravation de la

La luminosité de la sévérité des symptômes dépend du stade de la pathologie et à mesure de leur progression.

La liste suivante.

  1. La douleur dans le domaine de la couronne.
  2. Une diminution de la sensibilité cutanée de la zone pariétale.
  3. La douleur d'un côté du cou.
  4. Des douleurs dans la clavicule et l'épaule.
  5. La gravité de la langue.
  6. Une perturbation de la respiration, il n'est pas stable.
  7. La tendresse de la région du cœur.
  8. Les manifestations dans le quadrant supérieur droit.
  9. Les maux de tête de pression sur les yeux, soit unilatérale des maux de tête dans les pièces.
  10. Le craquement qui se fait entendre dans le cou de la zone arrière lors de la mise en œuvre de la pente, la tête en signe d'assentiment ou sa rotation.
  11. Le brouillard dans les yeux, des taches ou des points, les violations et bourdonnements dans les oreilles.
  12. La douleur et l'affaiblissement des muscles dans les mains jusqu'à la brosse.
les symptômes de la maladie dégénérative de disque

Sur ces symptômes est difficile de ne pas prêter attention, et pourtant sont les patients qui, même dans cette situation, ne sont pas pressés de visiter votre médecin et essayer de s'aider des remèdes maison.

Le conseil. Lors de l'exacerbation de donner au patient les premiers soins aussi rapidement que cela est possible, et de désigner qui est le médecin. Si le patient est seul à la maison, le médecin est préférable d'appeler à la maison.

Premiers soins et traitement

Donc, le traitement doit être désigné un expert, donc, si l'aggravation de cette année a pris un patient à la maison de l'un, un médecin sur appel tout à fait conditionné. Avant l'arrivée des médecins doivent se comporter de la façon suivante.

  1. Limiter le mouvement.
  2. Aller au lit et ne pas avoir aucune activité physique.
  3. Prendre des médicaments contre la douleur, la meilleure solution qui sera dans ce cas «Analgine» et son groupe.
  4. Attendre l'arrivée du médecin.Le traitement médicamenteux

Le médecin vous prescrira des anabolisants et des médicaments pour soulager l'inflammation, qui est inévitable lors de l'exacerbation. Seront également prescrit des médicaments pour les articulations, qui peuvent aider à changer dévastateur processus de disques, ou du moins de réduire la vitesse des indicateurs de leurs manifestations. Prendre leur devoir de longue durée, au moins six mois. Mais ils peuvent aider à prévenir le suivi de l'aggravation de la maladie.

Des médicaments appartenant à un groupe d'un relaxant musculaire, peuvent également être prescrits pour les patients de faiblesse musculaire pathologique de tension. Plus peuvent être affectés vasculaires et les diurétiques, les nootropiques et En vitamines.

Par ailleurs. En cas de forte aggravation, accompagnés par des douleurs intenses, peut être affecté à une procédure appelée par le blocus, quand la piqûre de novocaïne font directement à la zone touchée de la vertèbre, en livrant le médicament de destination rapidement et sans, par conséquent, de la douleur.

Non à la drogue traitement

À l'exception des comprimés et des injections de rappel, il est obligatoire que les services de non médicamenteux de mesures. Il s'agit notamment de:

  • la physiothérapie;
  • la physiothérapie;
  • le massage.

Forme physique

Les cours, sous la forme d'un spécialement conçu gymnastique – un moyen efficace de faciliter la progression de l'aggravation de la discopathie dégénérative du cou et de réduire son intensité. Vous devez régulièrement, dans les conditions de la physique de la culture d'un centre ou d'une maison, d'effectuer des exercices qui permettront de renforcer les muscles. Le tissu musculaire vous aidera à soutenir la colonne vertébrale affaibli par la défaite des segments, en décochant avec eux la charge de travail et remplir manque de fonctionnalités.

Physiothérapie

Ce type de traitement comprend un minimum de contre-indications, mais il a un large éventail d'effets bénéfiques. En physiothérapie, un kit peut comprendre:

  • l'échographie;
  • lazeroterapija;
  • magnétothérapie;
  • l'électrophorèse.

Magnétothérapie

La dernière est réalisée avec des médicaments ou des produits chimiques, capables d'accélérer le processus d'aggravation d'oedeme.

Massage

Il est obligatoire, étant donné que le cours d'un massage régulier permettra de réduire le tonus musculaire, le retrait de spasme, permettra de réduire l'enflure, en organisant des sorties de la lymphe, et mettra à la normale de la circulation sanguine. Tout cela, à son tour, s'arrêtera le processus de destruction de disques.

les méthodes de traitement

D'autres méthodes

Afin de réduire la pression sur le cou, comme dans la période d'exacerbation, et par la suite, à condition d'un travail sédentaire, il est recommandé de porter un collier de Fossé. Ce dispositif orthopédique retiendra le cou dans une position de taux, en désactivant la pression sur les muscles et les vertèbres.

L'important est l'organisation de la couchette, équipée n'est pas seulement difficile matelas orthopédique, mais l'oreiller, ce qui empêche une déformation du cou.

Informations sur l'aggravation

Combien peut continuer l'aggravation, quelle force sera la crise de la rapidité de l'aggravation peut se produire de nouveau – cette et d'autres informations demandez souvent des patients. La phase d'exacerbation passent tous différents.

Il est important! Si le traitement commence immédiatement après le début de la crise, et le traitement adéquat, le pic de la maladie commence à décliner quelques jours plus tard. Si n'est pas traitée immédiatement, l'aggravation peut durer des semaines et provoquer des conséquences graves.

Lors de cas de défaillance du traitement accrue de l'arthrose cervicale crise cardiaque peut légèrement se calmer, mais il ne s'est arrêtée, et donc, ne sera pas isolé. Suivie par une série de exacerbations, les intervalles entre lesquels seront les diminuer, et la douleur dans le processus de crise – s'intensifier.

Pour l'aggravation n'est pas revenu

Si au moins une fois dans la vie d'un patient éprouvera de l'aggravation de l'arthrose cervicale, certainement il veut que les crises se reproduisent. Il est possible de le faire, si vous prenez un grave de la prévention des exacerbations.

Par ailleurs. Lors de l'exacerbation est un traitement intensif qui, en médicamenteux, il porte en lui un complexe d'autres procédures. Mais une fois que le traitement se termine, le patient est allongé, étant donné que le danger est passé. Ce n'est pas ainsi, car sans les activités de soutien aggravation peut se reproduire dans un avenir proche.

Que peut-on faire pour les récidives sont rares.

comment traiter la lombalgie
  1. Trouver un masseur expérimenté et passer le cours de énonçant l'effet d'un traitement de massage.
  2. Contacter manuel thérapeute.
  3. Se conformer à un régime alimentaire, de l'abandon de nuisibles dans cette situation, les produits et en entrant dans le régime alimentaire accrue de la dose de magnésium et de potassium.
  4. Commencer à faire régulièrement de l'activité physique et la natation.

Dans la vie quotidienne, il est recommandé de respecter les recommandations de prévention. Pour se réchauffer lors de la régné, faire de la randonnée, de ne pas trop manger et de ne pas autoriser l'obésité. Aussi il est très important de traiter la maladie dès les premiers symptômes, sans attendre l'aggravation. L'ostéochondrose est rusé, il peut se cacher du temps puis de revenir au moment le plus inattendu, provoquant une douleur intense qui va devenir un obstacle à la pleine existence.

03.12.2019